\"NULLA SIA PIÙ FORTE DELLA VOSTRA FEDE\"

GIOSUÈ GIANAVELLO

SUL TENTATIVO DI IMPORRE IL PENSIERO UNICO, CONTRO LA PAROLA DI DIO

Proviamo a seguire insieme i sentieri antichi valdesi?

E’ il momento.

Per accedere allo Statuto Sentieri Antichi Valdesi clicca qui.
Da anni il fratello Calogero Fanara ci segue dal Belgio. Ora ci invia questa lettera che pubblichiamo nella lingua in cui è stata scritta. È stata scritta reagendo a un articolo pubblicato nel sito del Comitato Protestante Evangelico per la Dignità Umana. In Italia è difficile leggere di queste cose: i grandi mezzi di informazione non parlano di evangelici, ampoule quelli delle chiese “storiche” esercitano la più strenua censura su chi non è allineato a quel pensiero unico “politicamente corretto”, cost che sta prendendo (o ha già preso) il posto della Parola di Dio.

 

Cher Monsieur Bussière,

je vous écris pour saluer votre courage d’avoir dénoncé l’initiative que les soi-disant garants de nos libertés sont en train d’amorcer et imposer dans le système éducatif français, et très bientôt partout en Europe.

La lecture de votre article suscite une vive inquiétude et, avouons-le, une certaine honte de n’avoir effectivement pas mesuré les graves conséquences morales et spirituelles qui risquent de frapper l’équilibre psychologique de nos enfants dans les années à venir, si nous ne réagissons pas au leurre de la théorie du genre dans les écoles, avec tous les “dogmes” que celle-ci tente d’inculquer à tout prix.

Cette volonté rejoint d’ailleurs un autre combat idéologique qui est déjà livré depuis quelques décennies à l’encontre de tout ce qui se rapporte de près ou de loin au Christianisme, et particulièrement à la pratique de cette foi biblique à laquelle nous sommes liés en tant que chrétiens évangéliques. Si la plupart des acteurs des églises historiques officielles ont abandonné et se sont laissés convaincre par la pensée unique, nous refusons de succomber et disons notre volonté de continuer à vivre et à éduquer nos enfants en âme et conscience, guidés par notre foi en Christ, et par conséquent sous l’autorité de la Parole de Dieu.

L’homme et la femme ont toujours été et resteront, quoi qu’en disent les dictateurs de la pensée unique, complémentaires.

Cette loi naturelle n’est pas le seul principe inscrit dans la Parole de Dieu mais trouve également (et jusqu’à preuve du contraire) sa raison d’être dans la Déclaration Universelle des Droits de L’Homme revendiquée par les mêmes personnes:

Article 16

1. A partir de l’âge nubile, l’homme et la femme, sans aucune restriction quant à la race, la nationalité ou la religion, ont le droit de se marier et de fonder une famille. Ils ont des droits égaux au regard du mariage, durant le mariage et lors de sa dissolution.
2. Le mariage ne peut être conclu qu’avec le libre et plein consentement des futurs époux.
3. La famille est l’élément naturel et fondamental de la société et a droit à la protection de la société et de l’Etat.

Si d’après les Droits de l’Homme, la famille naturelle a droit à la protection de la société et de l’État, à plus forte raison doit-elle être protégée par l’Église.

Nous refusons donc catégoriquement cette nouvelle atteinte à nos libertés et ne consentons pas à ce que l’esprit de nos enfants soit manipulé au nom d’une idéologie qui s’attaque ouvertement à notre dignité de libres citoyens et à notre conscience de chrétiens.

Que le Seigneur vous soutienne et qu’il nous vienne à tous en aide dans ces temps difficiles…

Calogero Fanara

Insomma, molti protestanti evangelici in Francia cercano di fronteggiare l’invadenza dello Stato sulle famiglie. La Chiesa Valdese, purtroppo, si batte contro la famiglia. 

Related Posts

One Response to “SUL TENTATIVO DI IMPORRE IL PENSIERO UNICO, CONTRO LA PAROLA DI DIO”

  1. Luca Zacchi ha detto:

    Coraggio fratello Calogero!

Rispondi a Luca Zacchi Annulla risposta

Se il mondo vi odia, sappiate che ha odiato me prima di voi. Se foste del mondo, il mondo amerebbe ciò che è suo; ma poiché non siete del mondo, ma io vi ho scelto dal mondo, perciò il mondo vi odia. Se hanno perseguitato me, perseguiteranno anche voi; se hanno osservato la mia parola, osserveranno anche la vostra.
(Giovanni 15:18-20)

Traduttore

Così dice l'Eterno: «Fermatevi sulle vie e guardate, e domandate dei sentieri antichi, dove sia la buona strada, e camminate in essa; così troverete riposo per le anime vostre». Ma essi rispondono: «Non cammineremo in essa».
(Geremia 6:16)

Link Consigliati

                 

Visitatori 2010 : 43.446

Visitatori 2011 : 81.694

Visitatori 2012(fino a al 13 Novembre) : 85.636

Statistiche visitatori dal 14-11-2012

  • 2119552Totale Visitatori:
  • 529Oggi:
  • 1383Ieri:
  • 10122Ultimi 7 giorni:
  • 24261Questo mese:

Visitatori Online

Articoli Recenti